• marc3168

Marcel a tiré sa révérence, Hommage

Notre président d'honneur marcel AMOUDRUZ est décédé hier soir. Il aura marqué le ski club pour longtemps. Nous sommes nombreux à garder le souvenir d'un homme engagé pour faire vivre notre le ski club. Et la trace de son passage est encore bien visible dans notre fonctionnement.

5 FEVRIER 2022 - HOMMAGE A MARCEL J’ai la lourde tâche de rendre hommage à Marcel qui vient de nous quitter au nom du ski club.

Il a présidé le ski club pendant 28 ans et son œuvre est toujours visible dans les structures que nous connaissons aujourd’hui.

Il avait ces qualités de rassembleur qui lui ont permis d’attirer beaucoup de bénévoles pour faire fonctionner le ski club. Il montrait l’exemple par sa présence infatigable.

Et combien de famille ont confié leur enfant au ski club parce que Marcel les avait accueillis et convaincus d’intégrer l’association ?

Au début de son mandat, les tâches étaient ardues Pour organiser une simple compétition il fallait poser les lignes de chronométrage en les enfouissant dans la neige du haut en bas du slalom. L’organisation était gros travail, le recrutement des personnes compétentes pour le chronométrage, le contrôle des portes. Les incidents étaient monnaie courante en cours de compétition, Marcel avait toujours trouvé un bénévole compétent pour assurer. La veille de la compétition on effectuait le tirage au sort des dossards avec les pions d’un jeu de loto autour de la table de réunion du comité.

Une autre table, celle de son salon a été l’espace de rangement des documents du club pendant très longtemps. On se demande comment Denise a supporté ça pendant si longtemps, il avait dû la piquer avec du fart.

Toujours présent dans les aires d’arrivées des compétitions, il était capable de donner les résultats avant les organisateurs. Et il faisait un rapport hebdomadaire des résultats des coureurs du club sur les ondes de radio Samoëns.

Il fallait trouver des moyens financiers pour faire fonctionner le club, qu’à cela ne tienne, on va faire des soirées dansantes, dans le seul but de pouvoir accompagner financiérement les familles et que les athlètes aillent le plus loin possible dans la pratique de leur sport. Il a été présent aux soirées dansantes très longtemps après avoir quitté la présidence du ski club, veillant à leur bon déroulement.

Le saut était un groupe important au sein du club. Un entraineur à l’énorme personnalité, Maurice PASQUIER, accompagné de Roger REVUZ , des athlètes doués qui ont porté très haut les couleurs du club, le tout chapeauté par le passionné qu’était Marcel.

A l’époque où les réseaux sociaux n’existaient pas il faisait la « sortie des écoles » chaque semaine. Pas parce qu’il avait un mauvais penchant, mais cela lui permettait de contacter directement les enfants pour diffuser les informations. Et les enfants du club il les connaissais tous, de la primaire jusqu’au collège.

Il était aussi très informé de toutes les règles régissant le ski et les compétitions. Il a ainsi permis à un jeune coureur de ne pas être spolié d’un titre de champion de France qui lui revenait sur un point de règlement que les officiels avaient…. «négligé». Ce champion est maintenant entraineur au sein du club

Ses compétences professionnelles de menuisier charpentier, Marcel les a utilisées pour aménager le local dont nous disposons aujourd’hui. Sa collection de ski anciens est toujours dans les sous-sols de cette maison.

Il n’y a pas beaucoup d’hommes qui ont autant donné pour la passion d’un sport. Le ski club était sa fierté pour ne pas dire plus.

A titre personnel, je garderai le souvenir d’un homme droit, affable, disponible, d’une grande gentillesse, toujours prêt à vous apporter son aide, à vous donner des conseils issus de son expérience. Cet hommage ne faisait pas partie des tâches que j’ambitionnais d’assumer en qualité de président du ski club mais il m’a donné l’occasion de retrouver un peu Marcel au travers des paroles que j’ai échangées avec ceux qui le connaissait et de mesurer combien il était apprécié et unanimement respecté.

Aujourd’hui il rejoint ses compagnons Maurice et Roger. J’espère qu’ils ont la télévision là-haut, il n’aurait pas raté les jeux olympiques qui vont se dérouler dans les jours à venir.

Au nom du ski club, merci pour tout ce que tu as fait.